Savoie Technolac

Des Racines et des Fruits

Jean-Jacques Duchêne qui a vécu l’intégralité de cette aventure, nous restitue dans cet ouvrage son expérience sur le terrain.

Son récit opérationnel et le catalogue d’initiatives réussies ou manquées qu’il y joint ne manqueront pas d’alimenter la boîte à outils des professionnels du développement économique local comme la réflexion de leurs élus.

Commander le livre Feuilleter
Chargement...

À propos de l’ouvrage

Stupeur de la population savoyarde le 8 juillet 1983. Le gouvernement a décidé de fermer la base aérienne du Bourget-du-Lac.


De cet évènement à fort impact local, le territoire va faire une réelle opportunité en lui substituant le projet Savoie Technolac.

Durant trente ans, innovation et initiatives, pragmatisme et détermination, valeur ajoutée et environnement, animeront les acteurs de cette mutation territoriale positive.

Les hommes et les défis qu’ils se donneront 
feront plus que les institutions et la bonne règle.

Les mille aviateurs de l’Armée de l’air seront remplacés par dix mille entrepreneurs, 
chercheurs, enseignants, étudiants, dont les 
interactions feront battre le cœur d’un écosystème souvent cité en modèle.

Un écosystème à la française qui ambitionne désormais de doubler en nombre et de faire encore mieux dans la compétitivité.


Son directeur général, Jean-Jacques Duchêne, a vécu l’intégralité de cette aventure : il nous restitue dans cet ouvrage son expérience sur le terrain.


Son récit opérationnel et le catalogue joint d’initiatives – réussies ou non – ne manqueront pas d’alimenter la boîte à outils des professionnels du développement économique local, autant que la réflexion de leurs élus.

À propos de l’auteur,

Jean-Jacques Duchêne

Baby boomer, engagé dès l’école primaire avec ses copains dans la vie associative, fils de « Gadz’Art » et descendant d’une famille d’entrepreneurs artistes dont il retient que tout ce qui a été monté peut être démonté, Jean-Jacques Duchêne est d’emblée plus attiré par les arts, les sciences et le comité des fêtes que par l’économie. Il en sera pourtant diplômé et mettra son DESS et son énergie au service d’un projet politique où créativité, initiative, risque, innovation technologique et institutionnelle, sauront le régaler.

Musicien, peintre et sculpteur amateur, bricoleur et voyageur, il retrouvera dans le projet Savoie Technolac la même joie qu’il avait, enfant, quand il tentait avec sa bande d’expédier des fusées faites maison dans le ciel de son village de Savoie.

Trente-quatre ans durant, il accompagnera passionnément l’ambition de ce projet collectif, et en tirera une très belle expérience au point de la mettre, aujourd’hui, à la disposition de tous.